Vous êtes ici

L'île aux Tortues au Musée de Monaco

ile-tortues-musee-oceanographique-monaco

Le 24 avril 2012, sept tortues, deux mâles et cinq femelles appartenant à une espèce menacée et provenant d’un centre d’élevage au Mali, appelées tortues sillonnées (elles doivent leur nom aux sillons profonds visibles sur leurs écailles), ont découvert leur nouvel espace de vie : le Musée océanographique de Monaco.

Un endroit à visiter !


L'île aux Tortues au Musée de Monaco

 

L’Île aux Tortues

  • Nouvel espace créé spécialement sur la partie ouest de la terrasse panoramique du Musée, a vocation à devenir un espace de découverte et de protection animalière aussi passionnant que les aquariums… Le public y découvrira un paysage grandiose tout en se sensibilisant à la cause des tortues, reptiles millénaires menacés d’extinction.

  • Inaugurée le 24 avril 2012, l’Ile aux Tortues présente les sept tortues sillonnées (deux mâles et cinq femelles) originaires du Mali. Agées entre 2 et 20 ans et pesant jusqu’à 20 kilos, elles évoluent dans un enclos paysagé découvert de 80 m², comprenant une bulle construite spécialement pour elles afin de les protéger des températures les plus basses.

  • Un sol composé de terre et de sable agrémenté de végétaux, de rocailles, de souches d’arbres et de points d’eau, leur permet, sous le regard des visiteurs petits et grands, de se déplacer, de s’abriter, de se désaltérer et se rafraîchir. L’Ile aux tortues offre un point de vue exceptionnel sur les alentours du Musée, à flanc de falaise, surplombant la mer Méditerranée, presque aux pieds des Alpes du Sud…

 

Publicité

 


Une aire de jeux destinée aux enfants de 3 à 12 ans

 

A côté de l’espace clos où vivent les tortues, une aire de jeux offre aux enfants de 3 à 12 ans l’occasion de se dégourdir les jambes et jouer après leur visite. L’univers aquatique et animalier reste fort.
Pour les intrépides et les plus grands : Le squelette géant d’une baleine rappelle celui présenté juste en dessous dans les collections du Musée. Celui-ci est fabriqué dans le même bois que la terrasse, le robinier, choisi pour son exploitation raisonnée et sa résistante.
Longue de 15m et haute de 2m50, le corps de cette baleine accueille un mur d’escalade sur le flanc droit, une échelle sur le flanc gauche. Long de 5m30, un pont de cordes traverse la cage thoracique du squelette et mène à une cabane aménagée d’une table et de petits tabourets dans la tête de l’animal.
Quatre autres jeux à ressorts en forme d’hippocampe, dauphin, phoque et bateau agrémentent l’endroit.

iles-tortues-aire-jeux-enfants-monaco

 

L’espace Lounge

L’espace Lounge de l’Île aux tortues agrémente désormais la terrasse et propose aux visiteurs de faire une pause désaltérante et confortable à l’ombre du soleil, au centre d’un splendide panorama entre mer et montagne.

espace-loune-musee-oceanographique-monaco

 

Publicité

 

Les tortues marines sont en danger d’extinction !

Aujourd’hui, les menaces restent liées à l’exploitation alimentaire et commerciale, à la destruction des habitats (incendies accidentels ou non), l’urbanisation, la désertification, la prédation des oeufs, le ramassage pour la vente, facilité par la mondialisation des échanges et le développement de la mode des reptiles en captivité dans les pays industrialisés. Beaucoup de régions pauvres collectent ainsi leur faune Chelonienne pour en tirer profit, comme Madagascar, l’Inde ou les pays africains.

Sur la soixantaine de tortues terrestres, 13 espèces font parties des 50 espèces les plus en danger selon l’IUCN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature)